Cela ne vous aura certainement pas échappé… Le climat défraye la chronique. Il ne se passe pas un jour sans que le changement climatique ne fasse parler de lui. Quelles sont les conséquences et ce que nous pouvons et devons faire à ce sujet ! Des millions de jeunes gens inquiets descendent dans la rue, menés par Greta Thunberg. On peut lire quantité de rapports sur la sécheresse extrême, des feux de forêt, inondations, accords (inter)nationaux et ce que nous devons faire et ce dont nous devons nous abstenir (voyages en avion). Le changement climatique est un problème urgent et la nécessité et la volonté d’agir ne cessent de se développer ! Le fait que les pays, les entreprises et les citoyens doivent assumer leur responsabilité climatique vient « d’en haut » et « d’en bas ». L’an prochain, l’Accord de Paris sur le climat entrera en vigueur et les derniers accords seront conclus cette semaine à Madrid lors du sommet sur le climat, le CoP25.

Plus de réduction et de compensation des émissions de CO2

De plus en plus d’organisations, de secteurs et d’entreprises, qui visent une réduction de 49 % des émissions de CO2 d’ici 2030, souscrivent à l’Accord national sur le climat qui a été présenté le 28 juin. C’est un choix censé. En effet, le moment viendra où le CO2 aura un prix, ce qui semble inévitable. Les déplacements en avion sont dans le collimateur et de plus en plus d’entreprises envisagent de les réduire. Le secteur aéronautique lui-même semble s’en préoccuper. Ainsi, EasyJet compense les émissions de CO2 de tous les vols pour ses clients.

La compensation prend son envol

Nous avions déjà anticipé l’intérêt croissant qu’allait susciter la compensation volontaire des émissions de CO2. La compensation volontaire des émissions de CO2 se poursuivra également après l’entrée en vigueur de l’Accord de Paris sur le climat. Nous avions déjà pu imaginer certaines choses, mais personne n’aurait pu prévoir que la croissance serait aussi explosive en si peu de temps. La compensation fait également l’objet d’une grande attention dans les médias, l’accent étant mis à la fois sur la qualité de la compensation et sur la question de savoir si elle remplace la réduction des émissions de CO2. Et à juste titre.

« On Track » : réduction conforme à l’Accord sur le climat

Dix ans, cela peut sembler bien éloigné dans le temps mais si, en tant qu’entreprise, vous n’avez encore rien fait ou très peu pour réduire les émissions de CO2, voire si vous n’avez pas la moindre idée de votre empreinte carbone, il est important d’agir maintenant. Et c’est ce qui se passe : quelque 35 organisations suivent désormais notre programme « On Track ». Il s’agit d’une approche structurée qui permet aux organisations d’harmoniser leurs ambitions et objectifs climatiques par rapport à l’Accord sur le climat et de les traduire en une stratégie de réduction. Celle-ci est approuvée par la direction et traduite en plans dans le domaine de l’énergie, de la mobilité et des vols d’affaires. Elle est mesurable et repose sur des objectifs, des étapes clés et des budgets clairs. Les projets sont encadrés par un conseiller spécialisé en stratégie carbone, un consultant senior et, si nécessaire, un consultant en changement de comportement au sein de l’organisation.

Compensation – les prix sont sous pression

Les demandes de compensation sont de plus en plus nombreuses, de sorte que les prix augmentent et qu’une pénurie se fait sentir çà et là. L’effet positif en est que les projets peuvent évoluer plus rapidement et que de nouveaux projets peuvent être initiés. On peut dès lors parler de plus de réductions des émissions de CO2 ailleurs dans le monde ! Une excellente nouvelle pour le climat et la population locale. Climate Neutral Group peut, surtout grâce à des accords en cours avec des relations, garder les augmentations de prix et la disponibilité sous contrôle. La durée pendant laquelle nous pourrons maintenir cette situation dépend des développements du marché et des accords conclus lors du sommet sur le climat de Madrid. Un développement intéressant est que nous pouvons depuis peu proposer le premier projet national de compensation. Il offre des perspectives aux entreprises qui souhaitent une compensation nationale et, pour nous, il représente une belle expansion de notre portefeuille et du nombre de crédits disponibles.

Climate Neutral Group est synonyme de qualité

Depuis sa création, nous sommes membres de l’ICROA, soit l’International Carbon Reduction & Offsetting Alliance (alliance de réduction et de compensation du carbone). Il en résulte qu’il faut se concentrer sur la connaissance, la réduction et, si on le souhaite, la compensation et la certification de l’ensemble du processus, conformément à la norme de neutralité climatique garantie ; des exigences sont posées à chaque étape. Nous sélectionnons de manière critique tous nos projets de compensation Gold Standard ou VCS pour leur complémentarité. Un excellent exemple de projet de compensation est notre projet « Eau propre » en Afrique, qui est le premier projet à satisfaire aux exigences supplémentaires de la norme Gold Standard en matière « d’égalité des sexes », l’ODD 5. L’an prochain, un plus grand nombre de nos projets seront certifiés selon le Gold Standard for Global Goals.


Découvrez comment nous pouvons aider votre organisation à atteindre l’objectif Zéro carbone

Téléchargez notre brochure
×